Napoléon en caricature

Lundi 8 Mars - 9:30
Expositions - Libre
Museo Glauco Lombardi - Parme
Culture Histoire
Toutes les dates:
Lundi 8 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Mardi 9 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Mercredi 10 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Jeudi 11 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Vendredi 12 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Lundi 15 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Mardi 16 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Mercredi 17 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Jeudi 18 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Vendredi 19 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Lundi 22 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Mardi 23 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Mercredi 24 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Jeudi 25 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Vendredi 26 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Lundi 29 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Mardi 30 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Mercredi 31 Mars 2021 - 9:30 /17:00
Jeudi 1 Avril 2021 - 9:30 /17:00
Vendredi 2 Avril 2021 - 9:30 /17:00
Lundi 5 Avril 2021 - 9:30 /17:00
Mardi 6 Avril 2021 - 9:30 /17:00
Mercredi 7 Avril 2021 - 9:30 /17:00
MONTRER TOUT
Localisation: Indoor
Utile pour Pour tout le monde.
Une production de: Museo Glauco Lombardi
En exposition un recueil de gravures satyriques à sujet napoléonien, prélude de l’exposition dédiée à l’anniversaire de la mort de Bonaparte, prévue en avril, en occasion du dernier des grands bicentenaires napoléoniens.

Personne a réussi à susciter dans les contemporains, des sentiments si contrastants et continus comme l’empereur, et les différentes réactions à son incontestable charisme furent particulièrement évidentes pendant les dernières années de son pouvoir, quand la légende du général a commencé à perdre son charisme et à se transformer en ‘légende noire’. Les tables qui seront exposées sont en fait en majeur partie relatives aux deux années 1814-1815, quand la France fut au centre de continus changes de pouvoirs en passant de l’empire napoléonien au roi Borbone, et puis encore de l’empereur à la définitive restauration bourbonienne avec Louis XVIII.

Les planches exposées ont été partagées, en suivant un ordre plutôt chronologique, en quatre catégories : antinapoléoniennes, anti bourboniennes, anglaises, mœurs militaires. Chacune d’elles analyse d’un point de vu précis les personnages et les événements qui sont jugés et souvent ridiculisés à travers une satyre forte et expressive, en démontrant la profonde préparation historique et politique des auteurs, et aussi leurs capacités artistiques et les habilités d’imprimeurs et éditeurs.
Puissantes et subtiles pour le trait et le langage les caricatures anglaises, naturellement toujours hostiles à Bonaparte, plus sèches mais également efficaces les françaises, qui en plus devaient tenir compte d’une opprimante censure : chaque planche en examen est un précieux document où on peut trouver des références aux faits, personnes, références littéraires, d’expressions populaires qui pendant deux siècles furent perdues, en redécouvrant à travers l’œil des contemporains, les figures et les dessous d’une époque dense d’événements qui changèrent l’histoire.

Marie Louise, pour cette fois, n’est qu’un joueur secondaire, présentée comme une impératrice grossière ou comme gardienne du trône impériale ; il s’agit en tout cas d’une période importante aussi pour l’ex-impératrice, qui peu de temps après devienne la nouvelle duchesse de Parma, Piacenza et Guastalla.
entrée gratuite; Tous les vendredi à 10h30, du 19 février, visites guidées sur réservation. Prix € 3,00; groups de maximum 7 personnes, réservation obligatoire tél. 0521233727 ou email glaucolombardi@libero.it
Français
  • Italien
  • Anglais
  • Français